Calendrier

des séminaires 2016-17

Avr
27
jeu
Marielle Macé – Formes de vie, conviction d’égalité
Avr 27 @ 17 h 00 min – 19 h 00 min

Si toute vie exige considération, ce n’est pas parce qu’elle est unique, même si évidemment elle l’est,c’est parce qu’elle est égale. Or tout se passe, notamment dans la situation actuelle faite aux migrants et devant les vies perdues en Méditerranée, comme si nous considérions que certaines vies ne sont pas tout à fait pleurables. Et si l’on considère qu’elles ne sont pas tout à fait pleurables, c’est parce qu’on semble les regarder comme pas tout à fait vivantes, et même déjà un peu mortes — leur perte n’ouvrant pas à la possibilité du deuil, a fortiori du deuil collectif et public. C’est une idée exorbitante mais très active ; nous avons à la traquer jusqu’à l’intérieur de nous, à nous en « décoloniser », au profit d’une conviction réelle, c’est-à-dire réellement éprouvée, de l’égalité des vies — vies également pleurables, vies également vécues.

Cette conviction s’entend avant tout juridiquement. Mais il y a aussi une intention théorique, et par ailleurs un espace esthétique, qui prennent cela en charge, avec un éclat et une constance toutes particulières aujourd’hui. Cette intention, c’est la volonté de s’intéresser dans les vies à leurs formes, à tout ce qu’il y entre de formes, singulières mais impropres (régimes d’existence, habitudes, habitats, rythmes, gestes, modes relationnels…). Et cet espace esthétique, qui en est solidaire, c’est le documentaire. À travers une évocation des propositions que je tente dans Styles. Critique de nos formes de vie (Gallimard, 2016), et de Fuocoammare (2016), ce documentaire de Gianfranco Rosi consacré à Lampedusa, j’essaierai de montrer que l’attention patiente, vigilante, déclose, mais aussi critique aux formes de vie — aux formes réellement prises par les vies, dans leur pluralité indocile et rétive — soutient par définition la conviction de leur égalité, et peut participer à soulever en nous l’exigence résolue de l’accueil.

Le séminaire est bi-mensuel et se tient les jeudis de 17h à 19h dans les locaux de l’EHESS : - 105 boulevard Raspail, 75006 Paris, salle 9 (sauf avis contraire).

Séminaires

& actualités

18 avril 2017

Jean Lassègue – L’informatique dans l’histoire de l’écriture – Point Culture Bruxelles 21 mars 2017

11 avril 2017

Jean Lassègue – Law & Big Data Conference March 17-18 2017

Exposé lors du colloque ‘Law & Big Data’, Sénat, Palais du Luxembourg, 17-18 mars 2017. Les diapositives (en français) seront bientôt accessibles et seront insérées dans […]
21 mars 2017
Jean Lassègue

Jean Lassègue – Cassirer, du transcendantal au sémiotique

                    Jean Lassègue, Cassirer – Du transcendantal au sémiotique, collection « Mathesis », Vrin, Paris, 2016, 242 […]
16 février 2017

Jacques Fontanille – Formes de vie/ Modes d’existence: hypothèses anthroposémiotiques

Le thème des « formes de vie » est apparue en sémiotique dans les années 1980, en prolongement et en parallèle à la fois des recherches sur le […]

Les Publications

17 décembre 2016

P. Boudon – Un dispositif de catégorisation à la base d’un processus sémiotique d’agrégation

P. Boudon L.E.A.P (Laboratoire d’Étude de l’Architecture Potentielle), Université de Montréal   Télécharger le PDF   Dans une étude précédente, La question du genre comme nœud […]
16 juin 2016

Noëlie Vialles – Toute chair n’est pas viande

Noémie Vialles publié in Études Rurales, janvier-décembre 1998, N°147-148, pp.139-149. Résumé : Notre régime carné n’admet pas la consommation d’animaux morts, mais seulement d’animaux tués. À […]
5 décembre 2015

Jean-Pierre Durafour – De la double référence du langage

Jean-Pierre Durafour – Université de Tübingen Equipe SCOLIA de l’Université Marc Bloch de Strasbourg Télécharger le PDF   Depuis une trentaine d’années, et plus particulièrement depuis […]

?

!

e-mail
info@formes-symboliques.org