Maya Gratier

Intervention de Maya Gratier (Université de Nanterre)

« Expressivité, narrativité et protosémiose dans les échanges entre adultes et bébés »
Argumentaire

Je présenterai un ensemble d’études et de données descriptives qui suggèrent que, dès les premières semaines de vie, le bébé s’engage dans des échanges communicationnels avec des adultes attentionnés. Le montrerai en outre que le bébé sait exprimer avec sa voix et son corps non seulement des besoins primaires mais aussi des états de conscience. Cette possibilité expressive lui permet alors de partager des états de conscience, estompant les frontières entre soi et autrui. Ce champ d’étude permet d’ailleurs de questionner les dualités si ancrées dans les sciences de l’esprit: entre soi et autrui, le subjectif et l’objectif, l’intériorité et l’extériorité. Je suggérerai que la narrativité expressive est un vecteur central d’une protosémiose qui, plus que toute forme de prédisposition cognitive, construit et constitue la possibilité de parle..

Infos pratiques : Jeudi 17 janvier, salle 6

Print Friendly, PDF & Email