Sandra Laugier, « Formes de langage, formes de vie »

Mauricio Hernández – Médiatisation technologique et voix du réel Une anthropologie historique du regard — de la trace à l’écran
29 avril 2017
Tout montrer

Sandra Laugier, « Formes de langage, formes de vie »

Quand :
7 décembre 2017 @ 17 h 00 min – 19 h 00 min
2017-12-07T17:00:00+01:00
2017-12-07T19:00:00+01:00
Où :
EHESS
96 Boulevard Raspail
75006 Paris
France

Argumentaire :

 

    La notion de forme de vie se retrouve dans de nombreux contextes théoriques : dans la théorie critique, Foucault et le biopolitique, Wittgenstein et Cavell, en anthropologie de la vie…  Les Lebensformen  sont des configurations de co-existence humaine, dont la texture est faite des pratiques qui les produisent, les reproduisent ou les modifient. Reste à préciser cette texture. Est-elle la forme que prend notre vie dans le langage ? Un agrégat de formes d’expression ? Une organisation sociale de la vie biologique ? Revenir à Wittgenstein dans un tel contexte renouvelé de discussion des Lebensformen, expression qui joue un rôle stratégique dans sa philosophie, permet de préciser quelle est cette texture qui est essentielle à cette notion, chez Wittgenstein liée à des formes de langage : apprendre un langage, c’est apprendre une grammaire, non au sens d’une intégration de règles, mais au sens de l’apprentissage de comportements, expressions et pratiques intégrés à une vie. « En apprenant le langage, on n’apprend pas seulement la prononciation des sons et, leur ordre grammatical, mais aussi les “formes de vie” qui font de ces sons les mots qu’ils sont, en état de faire ce qu’ils font – par exemple, nommer, appeler, montrer du doigt, exprimer un désir ou une affection, indiquer un choix ou une aversion, etc. »  (Cavell, Les Voix de la Raison, p. 271).

Comments are closed.